Société
Selon une étude britannique, l’âge où l’on atteint le plus haut "niveau de bonheur" dans une vie commence à la retraite.
Vidéos A la une
Un sondage récent révèle qu'un Français sur deux se dit prêt à travailler jusqu'à 65 ans. Un chiffre qui a évolué ces dernières années, puisqu'il y a 5 ans, 60% d'entre eux étaient contre la hausse de l'âge de départ à la retraite. Cette enquête d'opinions montre également le pessimisme des 25-34 ans, la majorité des jeunes étant persuadée qu'ils n'auront pas les mêmes droits à la retraite que leurs aînés. Syndicats et patronats se retrouvent ce vendredi pour de nouvelles négociations sur l'avenir financier des régimes de retraites complémentaires.
Vidéos A la une
Eric Woerth, le député UMP de l'Oise, était mercredi matin invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. "Il faut que la retraite repose sur des bases solides et les bases solides c'est l'âge de la retraite et la durée de cotisation. Il faut repousser l'âge de la retraite à terme à 65 ans, 64 ans, 65 ans. Il faut continuer la réforme des 62 ans. Dans les autres pays, ils sont aujourd'hui entre 65 et 67 ans", a-t-il déclaré.
Publicité