Aung San Suu Kyi, ministre birmane des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse avec son homologue français Jean-Marc Ayrault à Naypyidaw

Publicité