Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte lors d'une conférence de presse avec son homologue italien Matteo Renzi à Rome

Publicité