Des passants jettent des détritus à l'endroit où a été tué Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, près de l'inscription "Lâche!" sur le bitume

Publicité