Vidéos Alaune
Seulement cinq des onze candidats à la présidentielle seront présents sur le plateau de TF1, ce lundi soir, pour le premier grand débat de la campagne. Parmi les six absents, Nicolas Dupont-Aignan est le plus remonté. Le candidat de Debout la France, crédité d'environ 3% dans les sondages, a saisi le Conseil d'État mais son recours a été rejeté. Nicolas Bay, secrétaire général du FN, a réagi à cette démarche sur BFMTV, ce lundi: "La démarche de Nicolas Dupont-Aignan est très légitime. Ce n'est pas aux médias de décider quels sont les candidats qui doivent débattre (...) Boycotter le débat? Il faut quand même qu'il ait lieu".
Vidéos Alaune
Six des onze candidats à la présidentielle n'ont pas été invités au premier débat télévisé, ce lundi soir. Parmi eux, Nicolas Dupont-Aignan est le plus en colère. Invité samedi soir du 20h de TF1, il a quitté le plateau pour marquer son mécontentement. Pourtant, la chaîne qui organise le débat ce soir a bien le droit de "choisir" ses candidats. En effet, le principe d'égalité entre les candidats n'a pas encore remplacé le principe d'équité dans le calendrier dicté par le CSA. Ce dernier impose que le temps de parole corresponde à la représentativité du candidat. Illogique selon François Asselineau, candidat à l'élection présidentielle et crédité d'environ 1% dans les sondages: "On devrait donner plus de temps de parole aux candidats dont on ne connaît rien et moins à ceux dont on connaît tout".
Vidéos Alaune
Le quartier de la petite Hollande, à Montbéliard (Doubs) voit ses établissements fermés les uns après les autres: son école, sa maternité, sa grande surface et même son commissariat malgré le classement en zone de sécurité prioritaire. Kamedl Boudjahlat, éducateur, déplore le manque d'attention portée aux banlieues: "Plutôt d'investir dans les quartiers, on fait l'inverse. On tue les quartiers. Même à quelques semaines de la présidentielle, on s'en fout". En 2012, François Hollande était arrivé largement en tête au premier tour. Mais cette année, une montée des extrêmes et une forte abstention sont attendues.
Vidéos Alaune
À Vagney, dans les Vosges, l'entreprise d'André Leidelinger confectionne cinq millions de paires de chaussettes par an, soit un quart de la production totale de la marque Olympia. Les trois quarts restants sont produits dans des pays d'Europe de l'Est. Pour le directeur de cette usine, il faudrait des réglementations simplifiées pour pouvoir rivaliser: "On est un peu comme dans une course dans laquelle on court avec d'autres concurrents dopés".
Vidéos Alaune
Benoît Hamon présente son programme ce jeudi à la Maison de l'architecture à Paris. Le candidat socialiste à la présidentielle a promis que, s'il est élu le 7 mai prochain, "50% des marchés publics seront réservés aux petites et moyennes entreprises". "J'introduirai aussi des clauses sociales et environnementales d'emploi et de produire locale de façon à favoriser le tissu de nos PME et TPE", a-t-il ajouté.
Vidéos Alaune
Benoît Hamon présente son programme depuis la Maison de l'architecture à Paris, ce jeudi. Le candidat socialiste interdira, s'il est élu le 7 mai prochain, "les perturbateurs endocriniens". "Un certain nombre de ces perturbateurs sont responsables de nombreuses maladies chroniques, de nombreux disfonctionnements des systèmes hormonaux qui affectent notamment les enfants et d'un coup social considérable", a-t-il ajouté.
Vidéos Alaune
Lors de la présentation de son programme ce jeudi depuis la Maison de l'architecture à Paris, Benoît Hamon a confirmé sa volonté de légaliser "l'usage du cannabis pour les majeurs". Le candidat socialiste à la présidentielle souhaite que "l'argent qui était jusqu'ici consacré à la répression sera consacré à la prévention des addictions tant vis-à-vis du cannabis que vis-à-vis de toutes les autres drogues".
Vidéos Alaune
Benoît Hamon présente son programme ce jeudi depuis la Maison de l'architecture à Paris. Le candidat socialiste est revenu sur les modalités du revenu universel, mesure phare de son programme: "Il permettra dans sa première étape, dès janvier 2018, d'augmenter automatiquement le revenu des actifs, ouvriers, employés, indépendants, étudiants, dont les revenus sont inférieurs à 2.200 euros net. Près de 19 millions de Français seront concernés (...) Le Smic net avec le revenu universel passe de 1.150 euros net à 1.350 euros net. Le gain est de 200 euros par mois pour un salarié au Smic".
Vidéos Alaune
Dans les bars et restaurants d'Ensisheim, dans le Haut-Rhin, l'élection présidentielle est sur toutes les lèvres. Dans cette commune historiquement à droite, les récentes affaires autour de François Fillon font hésiter certains à voter pour Marine Le Pen. "On a eu la gauche, la droite, on a tout vu. Laissons leur chance à ceux qui n'étaient pas là", souhaite François qui votera pour la présidente du Front national, le 23 avril prochain. D'autres, à défaut d'avoir trouvé un candidat qui leur convient, attendront le second tour pour aller voter. Avec un seul mot d'ordre: "Sauvez la casse".
Vidéos Alaune
On compte en France un million de chasseurs. Avec une telle population, ils forment un réservoir de voix considérable pour les candidats à la présidentielle. Pourtant, ils ont l'impression de ne pas être assez écoutés par les politiques. "On entend souvent dire que le président de la République a consulté un spécialiste de l'écologie pour les questions de nature. Et on ne consulte pas les chasseurs", regrette Geoffroy de Lesquen, de la Fédération des chasseurs du Calvados. À quarante jours du premier tour de la présidentielle, François Fillon et Emmanuel Macron prononceront, ce mardi, un discours devant l'assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs.
Vidéos Alaune
En déplacement à Lille, ce mardi, où il donnait un grand discours sur la justice, Emmanuel Macron s'est dit favorable à une réforme du conseil supérieur de la magistrature. Le candidat En Marche! à la présidentielle compte s'appuyer sur le projet de réforme constitutionnelle présenté par le gouvernement en 2013: "Le Sénat, à l'époque, a fait obstacle à son adoption. Ce texte constitue à mes yeux une base solide pour une réforme que je crois raisonnable".
Vidéos Alaune
Silencieux depuis sa défaite au second tour de la primaire à gauche, Manuel Valls pourrait, selon certaines sources, prochainement appeler à voter Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle. Et ce alors qu'il avait apporté son soutien à Benoît Hamon, au soir de sa défaite. L'ancien Premier ministre a démenti, ce lundi, cette information mais il pourrait être séduit par ce choix de soutenir le candidat d'En Marche! comme l'explique Laurent Neumann: "Il y a un dilemme. Marine Le Pen est très haute. Elle est aux portes du pouvoir. Même si François Fillon est face à elle, Manuel Valls n'est pas sûr qu'il pourrait l'emporter. Donc il faudra faire un choix". "Pour le moment, il dément absolument apporter son soutien à Emmanuel Macron", indique cependant l'éditorialiste politique.
Présidentielles
Lors d'une conférence de presse lundi matin, le candidat des Républicains a présenté les principales mesures de son programme s'il était élu président de la République en mai prochain.
Vidéos Alaune
Richard Ferrand était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi sur RMC et BFMTV. Le député du Finistère et soutien d'Emmanuel Macron a confirmé qu'une plainte serait déposé après la publication d'une caricature jugée antisémite du candidat d'En Marche! sur le compte Twitter des Républicains: "Ce qui me paraît inquiétant, c'est l'avilissement du débat public. Là, on retrouve quand même une grammaire graphique qui rappelle les années les plus sombres".
Vidéos Alaune
Emmanuel Macron a répondu, ce vendredi, à Benoît Hamon qui a qualifié son projet de "marche-pied" au FN, jeudi sur France 2: "Je le remercie pour cette formidable publicité (...) Les candidats de gauche et les journaux de gauche passent leur temps à dire que je suis de droite. Les candidats de droite et les journaux de droite passent autant de temps à dire que je suis la gauche. On doit être dans le vrai donc on va continuer".
Vidéos Alaune
Emmanuel Macron a réagi ce vendredi, depuis Bordeaux, au parrainage d'Alain Juppé accordé à François Fillon: "J'ai entendu les propos prononcés en début de semaine [par Alain Juppé, ndlr]. Je n'ai pas le sentiment que c'était ceux d'un parrainage enthousiaste et de conscience, sans doute ceux d'un parrainage légitimiste et de parti".
Vidéos Alaune
Charly, Yanis et Joachim ont tous les trois 18 ans et ils sont tous les trois apprentis à Seynod, en Haute-Savoie. Dans 44 jours, ils voteront pour la première fois pour élire un nouveau président de la République. Entre les différents soupçons qui touchent les candidats et des programmes qu'ils ne jugent pas toujours clairs, ces trois jeunes ne sont pas encore certains du bulletin qu'ils mettront dans l'urne le 23 avril prochain.
Vidéos Alaune
François Fillon a dévoilé sa nouvelle équipe de campagne, ce jeudi. À la sortie du QG du candidat de la droite, Luc Chatel a précisé les rôles de chacun: "Bruno Retailleau et Christian Jacob sont en charge de l'animation politique (...) François Fillon a demandé à François Baroin de travailler sur le rassemblement de notre famille politique et il m'a demandé de présider les comités de soutien et d'être le porte-parole de sa campagne. J'ai accepté". "Les électeurs de droite sont en colère, ils veulent qu'on se rassemble, qu'on aille au combat et qu'on gagne. Tout le monde est rassemblé derrière celui qui est notre candidat", a-t-il ajouté.
Vidéos Alaune
Hamon innove. Le candidat de la gauche, actuellement placé en quatrième position selon les sondages au premier tour de la présidentielle, Benoît a lancé récemment un nouveau style de meeting, "participatif". Le principe est simple: un numéro est tiré au sort, il correspond à une personne présente dans le public. Celle-ci peut alors poser une question directement au candidat. Sans aucune note, Benoît Hamon apporte alors sa réponse. Et la méthode plaît au public.
Présidentielles
Selon "Le Parisien", plus de 500 parrainages auraient été récoltés en faveur du président si celui-ci décidait à la dernière minute de se représenter. Il faut dire que la campagne de Benoît Hamon ne décolle pas.
Vidéos Alaune
Invité ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi sur RMC et BFMTV, Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a évoqué l'échec de l'accord entre son candidat et Benoît Hamon: "Hamon, c'est le candidat du Parti socialiste. Je ne crois pas qu'après 5 ans de François Hollande, il soit possible de se rassembler derrière un candidat du PS".
Vidéos Alaune
En tête de la dernière enquête Harris Interactive, Emmanuel Macron tenait un meeting à Paris ce mercredi, pour la journée des droits des femmes. Le candidat d'En Marche a promis de respecter la parité dans les investitures pour les élections législatives. Des élections qui lui permettront ou pas d'obtenir une majorité, s'il est élu le 7 mai prochain. La moitié des circonscriptions seront d'ailleurs réservées à des personnalités de la société civile, jamais élues auparavant. L'autre moitié se partagera entre des candidats venus d'horizons politiques différents.
Vidéos Alaune
En meeting à Paris ce mercredi, Emmanuel Macron a fait monter sa femme, Brigitte, sur scène. Après l'avoir embrassée, le candidat d'En Marche! a évoqué le rôle qu'elle aura s'il est élu: "Elle aura ce rôle, cette place, cette exigence, pas cachée derrière, pas dissimulée, pas derrière un tweet ou une cachette. Elle l'aura à mes côtés". "Si je tiens, c'est parce que vous êtes là", a ensuite indiqué Brigitte Macron.
Vidéos Auto
Subscribe for more car videos: http://bitly/AutoMotoTV Geneva Motor Show 2017 - Mercedes-Benz E 300 Coupe - Exterior Design Trailer | AutoMotoTV Follow us @AutoMotoTV - http://www.twitter.com/AutoMotoTV Like us on Facebook: http://www.facebook.com/CarVideosOnline Google+: http://bit.ly/AutoMotoTVGooglePlus AutoMotoTV - http://www.youtube.com/AutoMotoTV AutoMotoTV Deutsch: http://bit.ly/AutoMotoTVDeutsch
Vidéos Alaune
Bertrand Delanoë a annoncé, ce mercredi, qu'il rejoignait la candidature d'Emmanuel Macron, pour la présidentielle 2017. Le candidat d'En Marche a réagi à ce ralliement: "Je suis très honoré (...) Comptes tenus des positions qu'il a constamment défendues, je pense, en effet, qu'il avait pleinement sa place chez les progressistes. Je suis pour ma part très satisfait".
Vidéos Alaune
En meeting à Marseille ce mardi, Benoît Hamon s'en est pris directement à Emmanuel Macron dont il n'a pas estimé le projet "sérieux". "Monsieur Macron, vous manquez du plus élémentaire sens de la justice sociale (...) Emmanuel Macron, c'est le candidat chimère. Une chimère telle que décrite par Homère: un lion devant, un dragon derrière, une chèvre au milieu", a déclaré le candidat socialiste à à la présidentielle.
Vidéos Alaune
À Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, l'affaire Fillon est sur toutes les lèvres. Dans ce fief du Front national où le parti d'extrême-droite a dépassé les 60% aux dernières élections, ils sont nombreux à vouloir se tourner vers Marine Le Pen pour la présidentielle. "Ce qu'il va se passer, c'est que beaucoup de personnes vont préférer un autre plan. Le plan M comme Marine", estime Steeve Briois, maire frontiste de la ville.
Vidéos Alaune
Tandis que François Fillon réunissait ses soutiens au Trocadéro, un rassemblement présenté comme une "contre-manifestation" avait lieu dans le même temps, ce dimanche, place de la République à Paris. Quelques centaines de personnes sont venues pour manifester contre la corruption au son des casseroles. Des banderoles "Stop à la corruption" ou "Urgence éthique en politique" ont également été déployées.
Vidéos Alaune
Philippe Gosselin a réagi ce lundi sur BFMTV après l'annonce d'Alain Juppé de ne pas se présenter à l'élection présidentielle. Celui qui avait appelé le maire de Bordeaux et ancien candidat de la primaire à être un recours à François Fillon estime que "le trouble existe" et que "le chaos n'est pas loin". "On est dans une situation extrêmement difficile. La droite française est durablement fracturée et il faudra des années pour s'en remettre, c'est une évidence", a-t-il ajouté.
Vidéos Alaune
Alain Juppé tenait une conférence de presse, ce lundi à Bordeaux. L'ancien Premier ministre a annoncé qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle: "Pour moi, il est trop tard (...) Je confirme une bonne fois pour toute que je ne serai pas candidat". "François Fillon est dans une impasse (...) Le noyau des militants Les Républicains s'est radicalisé ", a-t-il ajouté.

Pages

Publicité