Vidéos A la une
C'est ce qui s'appelle un oubli fâcheux. Au lendemain du scandale Volkswagen et ses véhicules diesel paramétrés pour tromper les tests mesurant les gaz d'échappements, le gouvernement s'était engagé à augmenter la fiscalité du diesel et à diminuer celle de l'essence. Les conducteurs de voitures à essence ne devaient plus subir la moindre augmentation de la fiscalité sur le prix des carburants. Patatras : la faute à une mesure votée il y a deux ans, le prix du litre d'essence sans plomb 95 va pourtant augmenter de 2 centimes d'euro au 1er janvier 2016. Les explications de Germain Andrieux.
Publicité