Société
Du 7 au 18 mars, la capitale se prépare en cas de nouvelle inondation d'ampleur, comme en 1910. Si la Seine débordait de son lit aujourd'hui, 830 000 franciliens se trouveraient les pieds dans l'eau et cinq millions d'habitants seraient concernés par des coupures d'électricité, l'impossibilité de se rendre au travail, etc.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/X15DYaTI . Rencontre avec la famille Renaud Meriau qui joue...
Publicité