Société
Alors que le mouvement social des cheminots en est à son neuvième jour, le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, estime que la grève va coûter pas moins de 153 millions d’euros à la compagnie.
Publicité