Vidéos A la une
La sécurité a été renforcée, ce dimanche, autour de la place de la République de Paris à l'occasion des hommages pour les victimes des attentats de 2015. Notre reporter, Salhia Brakhlia, s'est rendue sur place pour prendre le pouls de l'événement. Des officiels, des rescapés comme Jérémy Maccaud (aussi journaliste à BFMTV.com, ndlr) et des anonymes se sont rassemblés même si on était loin de la foule du 11 janvier dernier.
Société
C’est en tout cas l’idée de députés UMP qui ont déposé une proposition de loi prévoyant également que des heures scolaires soient consacrées à la question du terrorisme.
Vidéos A la une
Jean-Luc Mélenchon est revenu sur la polémique suscitée par le dernier essai de l'intellectuel de gauche Emmanuel Todd, pour qui l'esprit du 11 janvier "est une imposture". "Vous sous-estimez la culture républicaine des Français", a-t-il déclaré ce vendredi au micro de BFMTV.
Vidéos A la une
Le ton est monté d'un cran vendredi dans le débat entre Manuel Valls et l'intellectuel de gauche Emmanuel Todd, qui a accusé le Premier ministre de "pétainisme" sur BFMTV et RMC. Interrogé par BFMTV, le Premier ministre n'a pas voulu "répondre à ce type de propos qui déshonorent leur auteur".
Société
Depuis les attentats, la statue de la place de la République est régulièrement fleurie et décorée par des anonymes qui rendent hommage aux victimes.
Société
Entre 4 et 5 millions de personnes sont descendues dans la rue il y a un mois pour exprimer leur soutien à Charlie Hebdo et au delà, aux valeurs de la République. Alors, que reste-t-il de l'esprit du 11 janvier ?
Vidéos A la une
Eric Brunet, animateur radio sur RMC (Carrément Brunet), chroniqueur et essayiste français, et Laurent Neumann, précédemment Directeur de la Rédaction de Marianne, ont donné leur point de vue sur la cinquième conférence de presse de François Hollande. Durant son discours, le président de la République s'est attardé sur les événements du 11 janvier. Selon Eric Brunet, au lieu de s'attaquer aux vrais problèmes de la France, à savoir le chômage, François Hollande se réfugie derrière un discours rassurant.
Vidéos A la une
Ce matin Au Pays de Hollande, la conférence de presse du président de la République. Au cours de son discours, François Hollande a confirmé vouloir faire perdurer l'esprit du 11 janvier. Pour notre avocat Gilles-William Goldnadel, l'esprit du 11 janvier "est une escroquerie intellectuelle, une boursouflure !". Et ajoute : "Nous sommes en guerre contre le terrorisme". Une affirmation qui n'a pas manqué de faire réagir Etienne Liebig "On ne peut pas se baser seulement sur la haine et la répression. C'est banal de juste vouloir empêcher les arabes d'entrer en France. Il faut aller au fond du problème."
Vidéos A la une
"François Hollande a fait une conférence de presse pour rien", a réagi Florian Philippot jeudi. "Il n'y avait rien si ce n'est de surfe de manière indécente sur le 11 janvier", a ajouté le vice-président du FN.
Vidéos A la une
Frédéric Lefebvre, député UMP des Français de l'Amérique du Nord, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur le vote de la loi Macron. Le texte sera débattu en séance publique par les députés à partir du lundi 26 janvier. Auparavant, il a été examiné lundi dernier par la commission spéciale mise en place à l'Assemblée nationale. 495 sur les 1743 amendements discutés en commission ont été adoptés. L'UMP reste contre ce projet, mais certains élus du parti songent à voter pour, en l'occurrence, Frédéric Lefebvre. Ce parlementaire UMP estime que le texte est "bon pour le pays".
Vidéos A la une
Invité hier au JT de France 2, Nicolas Sarkozy a refusé de répondre à une question de David Pujadas sur la façon dont il s'est "incrusté" au premier rang lors du rassemblement républicain du 11 janvier, afin de se trouver au même rang...
Vidéos A la une
Notre Grande Gueule Pascal Perri s'insurge du traitement réservé à un blogueur saoudien. Raef Badaoui a été condamnée à 1000 coups de fouet pour blasphème par le gouvernement. "Il faut boycotter l'Arabie Saoudite et tout ce qui vient de ces pays-là" clame notre économiste. "Quand tu penses que dans la marche du 11 janvier on retrouvait des pétro-monarchies qui financent des mouvements occultes j'ai honte ! La France qu'on aime ne doit pas laisser faire ça. Est-ce qu'on doit accepter que ce type se fasse torturer ? Moi je n'accepte !" Europe Ecologie Les Verts a réclamé l'intervention du gouvernement.
Publicité