Vidéos Alaune
Selon un rapport d'inspection rendu public lundi, Claude Guéant aurait touché 10.000 euros de primes mensuels entre 2002 et 2004. Cet argent était puisé dans les "frais d'enquête" des policiers et servait à rémunérer les informateurs et assurer la couverture des dépenses engagées.
Publicité